Angoisse…

S.PRON

Un jour l’angoisse t’empoisonne,

Elle te cloisonne, tu t’époumones,
A essayer de comprendre,
A essayer de t’entendre,
Tout seul…Toute seule…
L’angoisse, c’est de la non-place,
C’est une épée de glace,
Qui fuse vers ton cœur
Sans douceur, en douleur,
Car il n’y a pas de place,
Pas de place pour la joie,
Pas de place pour la paix,
Pas de place pour Moi.
Je Suis Celle que tu écoutes,
Si tu me laisses de la place,
Je Suis Celui que tu attends, en face,
Si seulement tu te tais, si seulement,
Si seulement tu entends,
Si seulement, dans un silence total
Tu me laisses, tu me laisses,
Toute Ma Place
Que tu t’effaces,
Que s’assoupissent,
Toutes les douleurs
Dans la nuit de ton cœur.
Valérie Mautin
02/01/2018
Photo par S.Pron.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s