LA CULPABILITÉ

Beaucoup de relations se terminent mal, en voici la cause :
Tout d’abord, toute qualité négative chez soi-même ou une autre personne, sera projetée sur quelqu’un ou quelque chose d’autre.
Ensuite, chaque relation est faite pour faire naître de la culpabilité chez l’autre, il n’y a pas d’exception à cette règle.
Premièrement : Nous fondons nos relations sur le principe de manque. Nous nous croyons incomplets, donc il nous faut combler ce manque ressenti.
Deuxièmement : Nous cherchons à l’extérieur de nous-mêmes le moyen de combler ce manque, et de guérir nos souffrances.
Troisièmement : Nous trouvons des personnes spéciales, qui selon nous, vont satisfaire nos besoins, base sur laquelle se fondent toutes nos relations.
Quatrièmement : Nous avons créé une relation fondée sur la satisfaction de nos besoins, avec par exemple, un partenaire amoureux, nos enfants, un maître, nos patients, un thérapeute, etc.
Cinquièmement : La dépendance engendre le mépris. Les personnes dont nous dépendons nous rappellent sans cesse notre indignité.
Sixièmement : Lorsque nos besoins ne sont plus satisfaits, notre haine cachée pour l’autre personne surgit.
Septièmement : Cet autre est coupable pour nous. Nous allons aller chercher ailleurs de quoi retrouver à combler ces besoins non satisfaits. Une fois de plus, nous cherchons à l’extérieur de notre esprit la solution. Il y aura forcément mieux ailleurs.
Et on recommence.
D’après La guérison radicale de Michaël Dawson.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s